www.amma-france.org Mata Amritanandamayi - Maison Amrita
 
 
     
 
Amma n'a pas peur de la mort  Retour à la page d'accueilMises à jourLiens favorisCalendrier
 
le
Un inconnu brandissant un couteau appréhendé à Amritapuri

Nuit du 21 août 2005, Amritapuri

Amma est saine et sauve et donne le Darshan en ce moment

La salle immense était bondée quand Amma commença le programme du darshan lors du premier Dévi Bhava après le tour des Etats-Unis. Plus de 15 000 tickets furent distribués pour le darshan.

Après le satsang d'Amma, au cours du troisième chant des bhajans du soir vers environ 6h15, un homme portant un châle jaune se rendit du côté de la scène réservé aux hommes. Il dissimulait quelque chose sous son châle de manière suspecte, et avançait en direction d'Amma. Quand on lui demanda de s'asseoir, il refusa. Comme il approchait derrière le chœur et se trouvait à près de trois mètres d'Amma, un des brahmacharis s'interposa et le poussa sur le côté de la scène. Une petite bagarre s'ensuivit tandis qu'Amma continuait à chanter et on fit descendre de force cet homme de la scène. A cet instant-là, il sortit un couteau de dessous son châle.

Une fois descendu de la scène, plusieurs brahmacharis et dévots tentèrent de s'emparer de cet homme et de l'arrêter. En tentant de le maîtriser, deux résidents de l'ashram, Jitesh et Ramesh furent légèrement blessés. Anil, un dévot de Kollam, reçut une blessure d'une profondeur d'une dizaine de centimètres dans le dos et fut transporté à l'hôpital. Au cours de la bagarre, avant l'arrestation de cet homme, deux autres hommes présents dans la foule attaquèrent les brahmacharis et quittèrent les lieux.

Plus tard, on remis l'agresseur à la police. Son identité demeure inconnue ; il donne divers noms d'emprunt comme Pavitran, Joseph, et divers lieux de résidence tels que Idukki et Palakkad. Il a dit à la police qu'il « n'a pas pu accomplir sa mission ».

A l'Ashram, on prend cette affaire au sérieux.

Au cours des bhajans, Swami Amritaswarupananda voulut se lever pour enquêter aussitôt sur cette affaire. Mais Amma lui demanda de rester là et de chanter. Plus tard, Amma expliqua qu'elle ne voulait pas qu'il agisse sous le coup de la colère, mais elle souhaitait qu'il puisse le faire avec un esprit calme.

Amma continue tous ses programmes comme prévu, et elle donne le darshan en ce moment. Tous les programmes se poursuivent normalement. Amma a toujours l'air aussi rayonnante dans son très beau sari vert de Devi bhava.

Amma demande à tous Ses dévots dans le monde de ne pas s'inquiéter et de se montrer calmes et patients.

Kannadi

Conférence de presse après le Dévi Bhava, à quatre heures trente du matin le lundi 22 août 2005
lundi 22 août 2005 - Amritapuri

Tandis qu'Amma donnait le darshan, les agences de presse internationales importantes convergèrent vers Amritapuri pour découvrir ce qui s'était vraiment passé plus tôt dans la soirée. Comme la nouvelle était déjà parue dans les média, des dévots du monde entier se mirent à appeler l'ashram pour demander si Amma allait bien. Des reporters appartenant à des agences importantes telles que Reuters, NDTV, Sahara TV, Aajtak, Star News, ANI etc …patientèrent pendant des heures pour interviewer Amma.

Dès la fin du darshan, Amma descendit de la scène pour rencontrer dans sa chambre tous les reporters qui l'attendaient.

Un des reporters lui demanda : « Quelle est la réaction d'Amma à cet incident ? »

Amma lui répondit en souriant : « Je n'ai aucune réaction à cet incident. Amma n'a pas peur de la mort. Il n'y a jamais eu de mesures de sécurité ici à l'ashram, et si quelqu'un veut tuer Amma, il peut le faire n'importe où et n'importe quand. Amma n'a pas peur de la mort du tout. »

Amma continua en évoquant les swamis. «  Ils craignent qu'on fasse du mal à Amma. On a remis un rapport des services secrets de renseignements de la police aux autorités officielles de l'ashram il y a environ deux semaines qui spécifiait qu'il y avait probablement une menace contre Amma. »

Elle poursuivit : « Amma ne connaît pas tous les gens qui séjournent ici. Beaucoup viennent seulement pour recevoir le darshan et ne quittent pas l'ashram ensuite. Il leur arrive de traîner ici et de dormir sur un balcon ou quelque part sur la plage. Amma ne sait même pas d'où viennent tous les résidents. Si Amma avait vraiment peur de la mort, la première chose qu'elle aurait fait serait de contrôler les origines de chacun de ceux qui sont en séjour ici à l'ashram. »

Amma continua ainsi : « Tout ce qui doit arriver, arrivera le moment venu. Je veux simplement faire ce que j'ai à faire. De toute façon, nous devons tous mourir un jour. De ce fait, il est préférable de s'éreinter à la tâche plutôt que de rouiller à ne rien faire. »

L'autre reporter lui demanda : « Comment les enfants d'Amma devraient-ils réagir à cela ? »

Amma répondit à sa façon avec une question : « A quoi bon réagir ? Pardonnez. Le passé est terminé. »

On demanda ensuite à Amma : «  A l'annonce de cette nouvelle, les dévots du monde entier seront très inquiets. Quel est votre message pour eux ? »

Amma donna ces conseils : « Ils n'ont pas besoin de s'inquiéter. Rien n'arrivera à Amma. Il n'a pas attaqué Amma ; il est simplement venu sur la scène avec un couteau. Amma veut que tous ses enfants soient calmes et patients. Ils ne devraient pas créer de problèmes suite à cet incident. C'est la seule crainte d'Amma.» Quand on informa Amma de ce qui se passait, elle dit : « Personne ne devrait s'inquiéter à ce sujet ; il n'y a aucune raison de paniquer. Même s'il y avait des policiers et un service de sécurité ici, si quelqu'un veut tuer Amma, il peut me tuer. Telle est ma voie–étreindre les gens …jusqu'à la fin. Amma continuera à donner le darshan. N'importe qui peut se déguiser en brahmachari. Si quelqu'un veut me tuer, il peut simplement se déguiser ainsi . »

On posa une dernière question : «  Aimeriez-vous rencontrer l'agresseur ? »

Amma répondit : « Cela ne me pose aucun problème de le rencontrer. Amma rencontre tous les êtres. Amma a surmonté des situations bien pires que celles-ci dans le passé. Amma n'accorde pas beaucoup d'importance à cet incident. »

Kannadi

Sacrifice pour le Maître
Détecteurs de Métaux Installés à l'Ashram
Accueil Haut de page Mises à Jour du site

Mata Amritanandamayi - Maison Amrita